Top
  /  Cuisine et recettes italiennes   /  L’importance de l’artichaut dans la cuisine italienne

L’importance de l’artichaut dans la cuisine italienne… Saviez-vous que l’Italie est le premier producteur d’artichauts en Europe ? C’est pourquoi ce légume est tout naturellement présent dans de nombreuses recettes de la cuisine italienne.

Les variétés d’artichauts

artichaut braise a la romaine

Baked artichokes cooked with garlic sauce, mustard and parsley. Top view

On distingue deux types : les artichauts verts et les violets appelés poivrades. Parmi les différentes variétés cultivées en Italie, on trouve, au sud, l’artichaut Violet de Romagna (ou violet d’Italie) récolté de décembre à mars, à consommer jeune et cru de préférence, l’épineux de Sicile (l’extrémité de ses feuilles se termine par une épine d’où son nom), récolté au printemps et en été et dans la région de Rome, le Romanesco, récolté de février à avril. Il existe beaucoup de manières de cuisiner ce légume.

Les vertus de l’artichaut

C’est un légume pauvre en calories. Il limite l’oxydation de nos cellules. Très riche en fibres, il favorise le transit et préserve la flore intestinale. C’est aussi un excellent diurétique. La cyanine contenue dans les feuilles a des effets dépuratifs qui stimulent le foie et la vésicule biliaire. C’est une bonne source de vitamine B9, de magnésium, de fer, de cuivre et de manganèse.

Comment l’artichaut est-il préparé en Italie ?

En Italie, on déguste l’artichaut sous toutes ses formes. Crus ou cuits, ils se mangent à la croque en sel, avec du beurre, à l’huile d’olive, à la vinaigrette ou au jus de citron. Toutes les variétés peuvent être cuisinées en sauce, en soupe, braisées, confites. On le retrouve même dans les desserts.

En restaurant, vous pourrez le déguster dans la salade Romana.

Découvrez une recette typique italienne : les artichauts à la romaine !

Recette artichaut braisé à la romaine

Pour réaliser ce plat, il faut pour 4 personnes :

  • 8 artichauts blancs ou violets moyens
  • du persil plat
  • 1 gousse d’ail
  • 8 brins de menthe fraîche
  • 1 citron
  • 2 dl d’eau
  • 1 dl d’huile d’olive vierge extra
  • du sel et du poivre

Enlevez les feuilles les plus coriaces des artichauts, coupez les feuilles restantes à 3 cm de la queue, écartez-les et retirez les « poils » du cœur (s’il y en a). On appelle cela parer les artichauts.

Les artichaut dans la cuisine italienne

Artichokes in olive oil, glass jar, rustic wooden table, still life, copy space, selective focus

Réservez-les dans de l’eau citronnée.

Rincez le persil et la menthe et ciselez-les. Pelez l’ail et hachez-le. Salez et poivrez ce mélange.

Répartissez-le dans le cœur des artichauts.

Dans une casserole, faites revenir de l’huile d’olive.

Placez les artichauts dans une cocotte, tête en bas, serrés les uns contre les autres de manière à ce qu’ils tiennent debout.

Ajoutez de l’eau (environ 2 dl). Salez et poivrez. Couvrez et laissez mijoter à feu moyen pendant une petite demi-heure (à adapter selon la taille de vos artichauts). Les artichauts doivent être tendres. Vérifiez avec une lame de couteau.

A mi-cuisson enlever le couvercle pour faire réduire le liquide.

Quand les artichauts sont cuits, égouttez-les. Nappez-les de jus de cuisson restant. Servez chaud en entrée ou en accompagnement de viande ou de poisson.

L’artichaut dans la cuisine italienne est aussi important de ne nombreux autres produits méditerranéens. Il existe même des fêtes dédiées à ce légume que l’on appelle « sagra del carciofolo ». C’est pourquoi il n’est pas étonnant de le retrouver à la carte des restaurants italiens.

Laisser un commentaire