Top
  /  Cuisine et recettes italiennes   /  4 charcuteries italiennes à mettre sur vos tables
charcuteries italiennes

Si l’Italie est réputée pour des plats typiques et incontournables comme la pizza ou les pâtes, n’oubliez pas les charcuteries italiennes. Leur la finesse et la saveur remarquables méritent de s’inviter à votre table !

Il Prosciutto di Parma

Dans un premier temps, le Jambon de Parme , jambon cru garanti AOP depuis 1996, doit son nom à ses origines géographiques (Parme) où il est né il y a près de deux mille ans.

De plus, sa production est strictement encadrée par un savoir-faire traditionnel. Enfin, il est élaboré à partir d’élevages porcins de races spécifiques exclusivement élevées à Parme, terre riche et généreuse. Les porcs sont nourris de céréales et de petit-lait de Parme.

Pour finir, les cuisses fraiches de porc sont d’abord salées (sel marin), puis portées à maturation pendant 12 à 36 mois. Parfois, elles le sont d’avantage, avant d’être séchées.

De plus, le jambon de Parme est un produit 100% naturel sans additif. Il est reconnaissable à la couronne ducale hérissée de 5 pointes. Et il contient le terme « Parma » apposée sur chaque pièce de viande et/ou sur chaque emballage.

Ce jambon est rosé et marbré. Il a la texture ferme et moelleuse trouve un juste équilibre entre des saveurs sucrées, salées, amères et acides. Il fait de lui l’une des charcuteries italiennes les plus consommées dans le monde.

Enfin, il s’apprécie coupé en fines tranches. Les italiens le dégustent souvent accompagné d’une tranche de pain grillée et beurrée. Enfin, il est exquis avec une tranche de melon frais ou tout autre fruit de saison.

Jambon de parme

En restaurant, notre assiette de Prosciutto di parma vous permettra de déguster un véritable jambon de parme, affiné 16 mois.

Assiette il ristorante

Il salame

Saucisson d’origine italienne, il salame est élaboré à partir de morceaux de porc et de sel, conditionnés à l’intérieur d’un boyau avant d’être mis à sécher à l’air libre.

Il existe différentes variétés de salamis, selon la région d’origine. Certains sont élaborés à base de viande de bœuf. Et d’autres sont constitués de porc et de bœuf mélangés, assaisonnés d’un mélange d’épices et de fines herbes. 

Le salame peut être fumé ou cuit avant le séchage.

Servez-le seul à l’apéritif comme le saucisson français, coupé en tranches fines ou beaucoup plus épaisses, à l’Italienne. Enfin, vous pouvez l’accompagné de pain beurré, cornichons ou autres condiments.

salami
Source image : https://www.dispensaire.ca

La mortadella

Spécialité charcutière originaire de Bologne où elle naît au 16ème siècle. La mortadella a la forme d’un gros saucisson cylindrique pouvant mesurer jusqu’à 30cm de diamètre et peser 100kg.

Saucisse cuite, principalement élaborée à partir de viande de porc hachée très finement, parsemée de petits cubes de gras, d’olives et/ou de pistaches, qui, coupées dans la tranche exhalent leurs différents parfums.

Sa couleur rose pâle légèrement oranger libère un goût tout en délicatesse. De plus, des notes poivrées et sucrées s’équilibrent parfaitement.

Très facile à consommer, vous l’apprécierez servie seule avec une tranche de pain complet. Enfin, vous pouvez aussi le mélanger à une salade fraiche et croquante avec des oignons, des coeurs d’artichaut et des courgettes bien assaisonnées d’huile et de citron.

La coppa

Enfin, salaison originaire du nord de l’Italie, la coppa est fabriquée à partir de l’échine de porc désossée et salée, séchée avant l’ajout d’épices. Son fumage n’est pas obligatoire. 

Les morceaux de viande maigre et grasse sont mélangés avant d’être salés et mis dans un boyau ficelé afin d’optimiser la phase de séchage.

Affinée pendant 2 à 3 mois, voire jusqu’à 6 mois pour la variété « Coppa Piacentina » (AOP depuis 1996), la coppa pèse environ 1,5Kg. Coupée en tranches fines, elle se consomme crue en entrée ou à l’apéritif.

Et vous quel est votre charcuterie italienne préférée ?

Laisser un commentaire