ACTUALITE

Le Cioccolata calda Calda

 
Le Cioccolata calda Calda, ou chocolat chaud italien, est l’une des douceurs gastronomiques les plus emblématiques d’Italie. Ni tout à fait une boisson, ni tout à fait un dessert, cette préparation est en réalité une version plus épaisse et gourmande de notre traditionnel chocolat chaud. 
cum_sa_prepari_cea_mai_buna_ciocolata_calda.png
 

Un petit peu d’histoire

Saviez-vous que les conquistadors espagnols sont à l’origine de l'importation de chocolat en Europe ? La tradition raconte qu’ils le goûtaient tard le soir, de préférence chaud et avec adjonction de sucre de canne.

La longue histoire d’amour entre l’Italie et le chocolat commença en 1560, quand, pour fêter le transfert de la capitale de Chambéry vers Turin, Emmanuel-Philibert de Savoie, fit servir à toute la ville une tasse de chocolat fumant.
Peu après, la ville piémontaise devint un centre d’excellence pour la production continentale de cacao, un rôle qui perdure aujourd'hui.  
 
En effet, c’est à Turin qu’est né, au cours du XVIIIe siècle, le célèbre Bicerin, une boisson chaude à base de café, cacao et crème de lait. C’est aussi à travers son excellent chocolat que Turin a su exprimer sa passion pour le goût et pour l’innovation. Au début du XIXème siècle fut expérimenté une nouvelle machine qui permettait, en mélangeant du cacao, de la vanille et du sucre, de transformer le chocolat en tablettes et d’obtenir des cioccolatini (pralines).
 

Origines du Cioccolata calda Calda

Avant de devenir cette boisson onctueuse dont les Italiens raffolent, le chocolat chaud a connu plusieurs formes : d'abord boisson à l'eau chez les Mayas, puis mousse crémeuse chez les Espagnols, et enfin boisson lactée par l'influence des Britanniques. 

Son adoption par les Italiens est très similaire à celle des autres pays européens : d'abord produit de luxe, sa consommation s'est démocratisée progressivement. Néanmoins, le chocolat chaud s'est notamment démarqué là-bas de par l'inclinaison du peuple italien pour l'onctuosité (comme en témoigne leur gelato). C'est ainsi qu'ils ont cherché à épaissir cette préparation, notamment par l'introduction de fécule à la liste des ingrédients. Le chocolat chaud à l'italienne était né. 

Aujourd'hui, cette variante de la boisson lactée au chocolat est certainement une des plus appréciées dans le monde, bien qu'elle reste de fabrication typiquement ancrée en Italie. 

ciocolata-calda_size.png
Source : http://foodstory.stirileprotv.ro/bauturi-nealcoolice/5-motive-bune-sa-bei-o-cioccolata calda-calda
 

La recette du Cioccolata calda Calda

Les Italiens sont gourmands ; il n'est donc pas surprenant que leur chocolat à boire soit très spécifique. Comme vu précédemment, il se distingue sur un point essentiel : l’épaisseur de la préparation. Pour se faire, et pour une tasse, il suffit de réunir :
  • 20 cl de lait (demi-écrémé ou entier pour gagner en épaisseur)
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 100 g de chocolat noir ou deux cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré
  • 1 cuillère à soupe de Maïzena ou de fécule de pomme de terre

Délayez la fécule et le sucre dans le lait sur le feu. Y incorporez les carrés de chocolat et faire fondre. Battez au fouet jusqu’à épaississement. Une fois la préparation bien chaude et consistante, augmentez le feu quelques secondes, puis servez dans votre tasse. Dégustez. 
 

D’autres déclinaisons gourmandes


Cette façon de préparer un chocolat chaud est une base, mais il est possible de la modifier quelque peu ou de l’agrémenter selon les goûts et les envies. 

Pour sucrer tout en conférant au chocolat un goût bien spécifique, on n’hésitera pas à remplacer le sucre par une cuillère à café de miel. Un miel doux, comme celui de printemps, respectera le cacao en lui conférant de la douceur, tandis qu’un miel plus racé – comme le miel de bruyère – apportera une amertume très appréciable à la boisson. 

Pour obtenir un mélange très mousseux, on peut également verser la boisson préparée dans une chocolatière et « battre » le Cioccolata calda Calda avec un moussoir : texture nuageuse garantie. 

Enfin, pour une variante de gourmandise absolue, il est toujours possible de recouvrir notre chocolat chaud italien d’une montagne de chantilly, façon « chocolat liégeois ». 

L’important est de toujours conserver cette base de chocolat épais qui est la marque de fabrique du cacao tel qu’il est bu en Italie.
ciocolata-calda.png
Source : https://www.elle.ro/elle-decoration/cioccolata calda-calda-de-toamna-508317/


Publication : DECEMBRE 2018