ACTUALITE


A Rome, la Béfana célèbre l’épiphanie

 
En Italie, l’épiphanie est comme en France, une fête chrétienne qui symbolise l’apparition des Rois Mages. On la célèbre le 6 janvier, c’est d’ailleurs un jour férié (au même titre que Noël).
 
A Rome, et dans certaines villes de Toscane, une tradition ancestrale célèbre l’épiphanie par la venue de la Béfana…
 
La tradition veut que cette gentille sorcière passe de maisons en maisons distribuer des cadeaux aux enfants sages et du charbon à ceux qui ne l’ont pas été, dans des chaussettes spécialement déposées à cet effet par les enfants. Elle est traditionnellement représentée avec des vêtements déchirés et des chaussures éculées, montée sur son balai.
 

Une origine incertaine

L’origine de cette tradition est incertaine. Pour certains, elle date de l’ère pré-chrétienne. Pour d’autres historiens, cette fête a une origine romaine. Ce jour-là, des cadeaux étaient échangés en l’honneur de Janus, le Dieu du changement et de la transition, ainsi qu’en celui de la déesse Strenia, dont le nom est à l’origine des fameuses étrennes.
 
Mais l’histoire racontée aujourd’hui aux enfants, vient d’une légende populaire selon laquelle les Rois Mages auraient demandé leur chemin à une vieille dame (la Béfana) pour rejoindre Bethléem et trouver l’enfant Jésus.
 
Dans un premier temps, elle refusa de les accompagner. Mais regrettant par la suite son geste et pleine de remords, elle prépara alors un panier de gâteaux et de fruits secs puis parti à leur recherche, en distribuant les douceurs aux enfants tout au long de son périple.
 
Selon la légende, elle ne parvint pas à trouver les Rois Mages, et depuis, chaque nuit du 5 au 6 janvier, elle poursuit inlassablement sa quête, en distribuant, aux uns du charbon et aux autres, des cadeaux.
 
Pour garnir les chaussettes des enfants pas sages, on peut y déposer "du carbone" (charbon), une préparation à base de sucre colorée en noir et très très dure.
 
Dans certaines maisons sont laissés une mandarine et une soupe de haricots pour la sustenter lors de son long voyage.
 
Tous les enfants croient en la Befana qui reste une tradition très importante dans ces régions. Elle marque la fin des vacances et des décorations de Noël.
 
C’une sorcière très souriante. Et il n’est pas rare de voir des mannequins avec un fichu sur la tête accrochés aux fenêtres. Certains agriculteurs de la Toscane ou de la Romagne promènent même une effigie de la sorcière sur une charrette.


 

Befanini : les biscuits des rois

 
En Toscane, pour l'Épiphanie, on prépare des biscuits des rois ou plutôt des biscuits de la Befana, appelés « Befanini ». Se sont des biscuits secs confectionnés avec du zeste de citron et éventuellement des brisures de chocolat ou des raisins secs. Ils sont parfaits à déguster avec un thé ou un café.